Les îles sur la route

Sur la Route de Navigateurs, les îles du Saint-Laurent découpent le fleuve en rehaussant le panorama des montagnes de Charlevoix. Vous pouvez les visiter et y séjourner, de quoi ralentir le rythme et sortir de votre quotidien en vous offrant des expériences sans pareilles.

Chaudière-Appalaches

La Grosse-Île

Une visite à la Grosse Île  vous transportera dans les années 1800, quand l’immigration par bateau dans le fleuve St-Laurent était à son apogée. Vu les grosses vagues d’immigration et les maladies que ceux-ci apportaient sur le continent, le gouvernement a décidé d’ouvrir l’île de la quarantaine pour éviter la propagation de ces maladies. Plus de 4 millions d’immigrants sont passés sur cette île durant les 105 années qu’elle était en fonction. Lors de votre visite guidée, vous verrez les installations utilisées et vous en apprendrez plus sur ce que les personnes vivaient lors de leur arrivée.

Comment s’y rendre :

- En croisière avec les croisières Lachance à partir de Berthier-sur-Mer.
En avion à partir de l’aéroport de Montmagny.

Chaudière-Appalaches

Isle-aux-Grues

L’Isle-aux-Grues offre des paysages à couper le souffle. Le panorama des maisons colorées et des couchers de soleil en fait un décor parfait pour les amateurs de photographie. Découvrez les paysages de la Réserve naturelle de Jean-Paul-Riopelle , promenez-vous sur l’île à pied ou à vélo pour y découvrir les merveilles qui s’y cachent et dégustez les fromages artisanaux de la Fromagerie Île-aux-Grues .

Comment s’y rendre :

- En traversier à partir de Montmagny.
- En croisière avec les croisières Lachance à partir de Berthier-sur-Mer.
- En avion  à partir de l’aéroport de Montmagny. 

Bas-Saint-Laurent

Île aux Lièvres

Calme, détente, découverte du royaume de la faune ailée, l’île aux Lièvres est une immersion en nature. Du camping sauvage en passant par les chalets, l’auberge et un pavillon tout confort entièrement fenestré, vous vivrez au rythme d’une nature dont on a su conserver le caractère sauvage tout en permettant à l’Homme de s’y sentir bien. Alors que du côté sud et ouest les bélugas sont nombreux, au nord, ce sont les petits rorquals et peut-être même l’immense baleine bleue que vous pourrez admirer.

Comment s’y rendre :

À partir de Rivière-du-Loup avec les traversiers de la Société Duvetnor .

Îles du Pot à l'Eau-de-Vie
Bas-Saint-Laurent

Îles du Pot à l'Eau-de-Vie

Sur l’une des trois îles de l’archipel du Pot-à-l’Eau-de-vie se dresse un phare, classé bâtiment historique et magnifiquement restauré par la Société Duvetnor. C’est le paradis des oiseaux marins. Chaque année, ils sont des centaines de milliers à venir y nicher. Au fil de votre promenade dans les sentiers, vous ferez des découvertes étonnantes et vous plongerez dans la vie des gardiens de phare, qui devaient y demeurer souvent seuls durant de longs mois. En vous y rendant, vous profitez d’excursions commentées.

Comment s’y rendre :

À partir de Rivière-du-Loup avec les traversiers de la Société Duvetnor .

Bas-Saint-Laurent

Île Verte

La rumeur veut que ce soit Jacques Cartier qui fût l’un des premiers à succomber au charme de l’île Verte et la baptiser ainsi, à cause de sa couleur verdoyante. Dès la sortie du traversier Peter Fraser, on s’y sent immédiatement chez soi. Exercez-vous à regarder en l’air, l’endroit est habité par 365 espèces d’oiseaux. Il est fréquent d’y croiser renards, chevreuils et même des orignaux. Vous avez la liberté d’explorer à votre rythme les 13 km de l’île à vélo. Son phare est le plus ancien du Saint-Laurent. Un dépaysement garanti qui vous procurera des souvenirs inoubliables.

Comment s’y rendre :

En traversier à partir de l’Isle Verte jusqu’à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (sur l’Île Verte).

Bas-Saint-Laurent

Île aux Basques

Paris aurait déjà été éclairée avec l’huile de nos baleines. Ce sont les chasseurs basques qui la ramenaient en Europe après l’avoir fait fondre et mis en tonneaux sur cette île, à quelques minutes de Trois-Pistoles. On y admire les nombreux vestiges de leurs passages, dont des fours très bien conservés. La Société Provancher offre des visites guidées, incluant le traversier et si vous avez l’âme nomade, des chalets sont accessibles.

Comment s’y rendre :

En traversier avec la Société Provancher à partir de Trois-Pistoles. 

Bas-Saint-Laurent

Les îles du Bic

Sillonner le fleuve à travers un chapelet d’îles en kayak de mer, c’est la meilleure façon de découvrir les îles du parc du Bic , parce que c’est vous qui contrôlez la pagaie. Et comme l’aventure est offerte par la SEPAQ, vous êtes certain de la qualité de l’aventure. Ne le dites surtout pas, mais il semble que les phoques s’amusent à observer les humains dans leurs curieuses embarcations flottantes!

Comment s’y rendre :

En voiture, le parc du Bic est situé directement sur la route des Navigateurs!

Bas-Saint-Laurent

Île Saint-Barnabé

Le grand héron, l’oiseau emblématique de l’île Saint-Barnabé , vous attend au large de Rimouski sur l’île Saint-Barnabé. Longtemps privé, l’endroit est maintenant un paradis ou le calme et la quiétude sont en vedette. L’île est aussi riche en histoire : contrebande d’alcool, villégiature, naufrages, l’ermite, vous découvrirez tout cela au fil d’une activité d’interprétation dynamique. Grâce aux 12 km de sentiers de randonnées, vous prenez plaisir à parcourir l’île tout en prenant le temps de vous arrêter aux haltes thématiques. Oui oui, il est possible d’y faire du camping.

Comment s’y rendre :

Par une excursion avec Excursion Île Saint-Barnabé à partir de Rimouski.