26 septembre 2018

L'expérience de Marc Larouche sur la route des Navigateurs au Bas-Saint-Laurent

Pointe-au-Père - Musée site historique maritime

Vivez les expériences extraordinaires de Marc Larcouche sur La Route des Navigateurs de La Pocatière à Pointe-au-Père. Il nous raconte qu'il a rencontré des gens accueillants et toute la diversité des activités possibles sur la route !

La route des Navigateurs

Une escapade sur la route des Navigateurs au Bas-Saint-Laurent est toujours inoubliable et donne lieu à des rencontres que l’on ne fait nulle part ailleurs. Montez avec moi pour un périple au bord du fleuve, sur la route 132, entre La Pocatière et Pointe-au-Père.

Ce qui frappe d’abord, c’est la majesté des paysages, avec les montagnes de Charlevoix qui semblent émerger du Saint-Laurent. Entre les deux, la route des Navigateurs exige de prendre le temps, respirer l’air salin, et relaxer. Quelle belle mission.

La beauté de la chose, c’est que vous pouvez organiser votre aventure comme vous le voulez grâce à notre site Internet qui vous propose des escales dans une vingtaine de ports d’attache disséminés sur 200 kilomètres.

Kamouraska
À Kamouraska, Zodiac Aventure  vous propose de découvrir le milieu marin et les îles du Kamouraska. Ouvrez les yeux, les bélugas y sont souvent nombreux. Ne manquez pas de visiter le Site d'interprétation de l'anguille de Kamouraska . Rencontrez Gertrude Madore qui pêche l’anguille depuis 40 ans et vous fera goûter à ce délicieux poisson.

Arrêtez-vous à la Société d'écologie de la batture du Kamouraska (SEBKA)  pour camper ou pratiquer le kayak de mer. À quelques mètres se trouve la microbrasserie Tête d’Allumette , où l’on brasse une bière sur feu de bois qui lui donne un goût sans pareil. Vous commencez à relaxer ? Tiens donc ! Vous n’avez pas encore vu le coucher de soleil !

Rivière-du-Loup
À Rivière-du-Loup, ce sont les îles de la Société Duvetnor  qui vous attendent. Sillonnez les sentiers de l’Île-aux-Lièvres, découvrez la faune ailée et la flore, séjournez en chalet, auberge ou camping sauvage. Quelle belle manière de connecter avec la nature !

Sur une des îles de l'archipel du Pot à l’Eau-de-vie se trouve un superbe phare dans lequel vous pouvez manger et dormir comme le faisaient anciennement les gardiens de phare. Votre balade en bateau vous permettra en saison d’admirer des centaines de milliers d’oiseaux nicheurs qui fréquentent l’endroit annuellement.

Au départ du quai de Rivière-du-Loup, vous pouvez aussi effectuer une croisière aller-retour dans Charlevoix, avec débarquement et retour la même journée, à bord de la Traverse Rivière-du-Loup / Saint-Siméon , ou monter à bord du AML Levant et partir à la découverte des baleines.

SEBKA - Saint-André
Microbrasserie Tête d’Allumette
SEBKA - Saint-André
Microbrasserie Tête d’Allumette

L’Isle-Verte
Vers l’est, L’Isle-Verte propose un circuit patrimonial exceptionnel. Rendez-vous au quai pour traverser sur la petite île Notre-Dame-des-Sept-Douleurs avec ses habitants colorés et accueillants. Parcourez l’île à vélo et profitez de chacun des attraits, dont une magnifique plage et le deuxième plus ancien phare du Saint-Laurent. On y entend même le souffle puissant des baleines. Inoubliable. 

À Trois-Pistoles, le capitaine Jean-Pierre Rioux vous amène pour une expédition à l’Île aux Basques , endroit qui a servi de refuge au peuple basque qui venait y chasser la baleine. Des vestiges de leur passage s’y trouvent encore. Vous pouvez séjourner dans l’un des confortables chalets de l’île, qui appartient à la Société Provancher d’histoires naturelles du Canada. Vous aurez aussi l’occasion de visiter les phoques.

Pointe-au-Père
À Pointe-au-Père, le Site historique maritime  de la Pointe-au-Père propose la visite d’un véritable sous-marin, l’Onondaga, et d’un superbe phare, dont l’ascension vaut la peine. Au Musée de l’Empress of Ireland, vous apprendrez tout sur le terrible naufrage de ce luxueux paquebot qui a sombré en 1914 au large de Sainte-Luce. De nombreux artefacts s’y trouvent.

Petits et grands adoreront le spectacle de marionnettes géantes « Folie sur l’épave », qui met en scène des poissons colorés qui ont ouvert un musée au fond de l’eau, sur l’épave de l’Empress et dont les plans sont menacés par un plongeur qui s’y pointe pour remonter l’épave !

Vous avez le goût ? Et ce n’est qu’une infime parcelle des activités qui vous attendent le long de la route des Navigateurs. Visitez le www.bassaintlaurent.ca sous l’onglet « route des Navigateurs » pour découvrir tout ce qui s’offre à vous. Bon vent !

Voyez le reportage de Marc Larouche

Île verte

Commentaires (0)